Articles de presse

 

Article n2

Article dep

Article aisne nouvelle minimes

La Fère : la Saint-Firmin démarre sousle soleil et un festival de couleurs

PUBLIÉ LE 27/09/2015

Par L'Aisne Nouvelle

La fête de la cité de l’Artilleur a débuté ce samedi avec l’inauguration de la fête foraine et la course cycliste. Le défilé ce dimanche a connu un beau succès.

DSC00541.JPG

 

Le long de l’avenue du Général-Leclerc, sur le pont de l’Oise, à quelques mètres de la rue de la République, place Paul-Doumer, au rond-point de la 1re division Française Libre et aux abords du centre hospitalier gérontologique, la foule était au rendez-vous pour apercevoir le défilé de la Saint-Firmin. Derrière la Rosière, accompagnée de ses romains, les associations laféroises ont rivalisé d’ingéniosité pour décorer au mieux leur char. Les volleyeuses ont agréablement surpris le public avec leur interprétation bucolique avec des grands papillons et des fleurs géantes.

Des couleurs variées que l’on a pu retrouver dans les fanfares les Chti lutins (Tourcoing), la Gauloise de Hem, Kunstroep Capevento, Fendracht Toetermiettoe ou encore avec l’harmonie laféroise, aux couleurs de la France. Devant l’hôpital, les pensionnaires ont pu aussi profiter du spectacle, avec un beau soleil.

Du côté du football, on a mis en avant la zumba, qui attire toujours autant d’adeptes. Outre les tambours et les cuivres, les spectateurs ont pu aussi goûter aux joies des détonations du canon de la Poudrière. À chaque tir, tout le monde dans le public hésitait entre appréhension et surprise. Les réactions étaient identiques : les gens se bouchaient les oreilles. En dernière place de la parade, les Laférois et les habitants des environs ont pu voir les jeunes sapeurs pompiers. La fête continue jusqu’au 3 octobre.

 

Volley-ball/N2 féminine : les Laféroises prennent les trois points

Les Laféroises ont réussi leur rentrée en s’imposant largement.G.H.
Les Laféroises ont réussi leur rentrée en s’imposant largement.

La Fère – Saint-Pol, c’était certainement ce dimanche une rencontre entre deux équipes qui visent la 4e place de la poule D, qualificative pour les play-off de deuxième partie de saison.

Saint-Pol-sur-Mer arrive avec un nouvel entraîneur et ses schémas de jeu que son équipe devra assimiler au fur et à mesure de la saison. La Fère, quant à elle, commence son championnat avec trois nouvelles joueuses : Topal, Centelles et Duquenne. La libero Topal a appris lors des derniers entraînements qu’elle jouera passeuse et la capitaine de l’équipe, la centrale Machuelle, sera absente quelque temps.

De bonnes raisons pour que le match d’hier soit d’un niveau moyen, avec deux équipes qui vont rapidement progresser au fil des rencontres à venir. Si La Fère démarre mieux le premier set (6-4), ce sont rapidement les filles du Nord qui prennent, avec un peu de réussite sur des services tendus, le devant (13-18) sur des Laféroises empruntées en réception. Mais Anaïs Bendnarek, au bloc comme à la frappe, tient bien la baraque et son équipe gagne finalement 27-25, devant une équipe jeune qui n’a pas su conserver son avantage.

Le deuxième set démarre au mieux pour Saint-Pol (3-7), mais après une série de fautes, service filet, service out, frappe out ou faute au filet, les filles de Gaëtan Cyrulik passent devant (8-7), au premier temps mort technique. Puis La Fère commence à se régler quand Saint-Pol se dérègle et le set revient (25-17) aux Laféroises. Plus facile encore va être la gagne du troisième set qui se termine, comme les autres sets, par des fautes saint-poloises.

Si la victoire 3 sets 0 fait bien l’affaire des Laféroises, les deux entraîneurs étaient bien conscients à l’issue de la rencontre qu’il leur reste encore beaucoup de travail, mais aussi de bonnes marges de progression. Rendez-vous dimanche prochain à Halluin qui vient de gagner 3-0 son premier match, à l’extérieur.

LA FÈRE – SAINT-POL-SUR-MER : 3-0 (27-25 en 30’, 25-17 en 20’, 25-20 en 30’)

Arbitrage de MM. Janet et Reiniger.

Le groupe de La Fère : China, Tulina, Bendnarek, Potel, Cyrulik, Lendormy, Topal, Centelles, Duquenne. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.

 

 

 Article

Article 

Laisne nouvelle 4 octobre 2014

L aisne nouvelle 27 septembre 2014 

La Fère, un succès important

PUBLIÉ LE 22/09/2014 Par L'Aisne Nouvelle

 

AC2T2294.JPG

Ce sont trois points importants que les Laféroises ont récoltés, hier, avec une victoire 3 sets à 1 contre Vandœuvre-Nancy. Cette formation de Lorraine, comme les Axonaises, va lutter pour le maintien. Ce qui a fait la différence, c’est le meilleur potentiel des Laféroises qui, pendant deux sets, les deux premiers conclus 25-17 à chaque fois, ont été efficaces au service. Après une égalité (15-15) dans le troisième set, et malgré quelques services ratés, les visiteuses vont l’emporter 19 à 25.

C’est la nouvelle recrue bulgare qui allait se mettre en évidence dans la deuxième moitié du quatrième set. Sept frappes gagnantes sont à mettre à son crédit, même si c’est Aubéline Potel-Cyrulik qui allait porter l’estocade, avec une feinte de frappe. Un geste que Gaëtan Cyrulik réclamait depuis le début du match. La semaine prochaine, La Fère se déplacera à Hagondange, autre vainqueur (3-2) de la première journée.

LA FÈRE – VANDŒUVRE-NANCY : 3-1

(25-17 en 25’ ; 25-17 en 27’ ; 19-25 en 25’ ; 25-21 en 30’)

Arbitrage de MM. Dangléant et Reiniger.

La Fère : Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, China, Lendormy, Khatal, Swagerty, Tulina, Bendnarek.

Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « C’est une victoire importante contre un adversaire direct pour le maintien. On a trois bonnes recrues, Swagerty, Tulina et Bendnarek, avec une marge de progression importante. Les filles sont motivées, présentes aux entraînements, je suis raisonnablement optimiste. »

La Fère, le maintien dans la poche

Publié le mardi 10 décembre 2013

Pour Gaëtan Cyrulik  et ses joueuses,  l'heure des vacances  a sonné.

Pour Gaëtan Cyrulik et ses joueuses, l'heure des vacances a sonné.

 

Les Laféroises sont sorties victorieuses (3-2), mais pas complètement indemnes d'un match piège par excellence. Elles ont laissé un point en terre lorraine face à une équipe qui a su les endormir.

 

Le début de match semblait donner raison aux pronostics, les coéquipières de la capitaine Anne-Sophie Moreau étaient largement au-dessus d'une équipe messine dernière du classement.
Mais il a suffi d'une période d'embellie lorraine, en fin de deuxième set, et tout le troisième, pour faire douter le groupe axonais et pour le faire (enfin) sortir de sa torpeur.
L'équipe de La Fère termine finalement la phase aller à la troisième place du classement provisoire, derrière Terville, et à trois petits points de la tête, occupée par Le Havre. La formation axonaise a d'ores et déjà les points nécessaires pour son maintien en Nationale 2. Place à une coupure de six semaines, avant la reprise en janvier.
- Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « On s'est un peu fait piéger et on laisse un point sur ce match au déroulement un peu bizarre. On a mené tout le premier set sans difficultés. Metz nous donne énormément de points. Du coup, on s'endort quelque peu. Le deuxième set a été dans la continuité du premier, on mène sans forcer 22-17, et là, les Lorraines se réveillent, pas nous ! Elles nous passent devant et gagnent le deuxième set. On pense que c'est un sursaut passager. Mais ça continue à jouer en face, nous non. On doute et on se prend un 25-12 ! On se réveille à temps. Finie la sieste ! On monte notre jeu d'un cran, Anne-Sophie Moreau trouve un peu plus les ailes, et malgré un 25-11, tout n'est pas encore parfait. Pour preuve, l'égalité (9-9) dans le tie-break. Je secoue un peu Agathe Potel et Léo Lamazou qui ont du mal à prendre leur chance. ça suffit pour qu'elles terminent ce tie-break et ce match piège. »

 

POUILLY-M. 2-3 LA FERE
(21-25, 25-23, 25-12, 11-25, 10-15)
Arbitrage de Mme Talon et M. Hacquard.
- Le groupe de La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, Lamazou, Kahtal, Lendormy, Daudruy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.

 

Les Laféroises se reprennent

 

Publié le mardi 03 décembre 2013

Les Laféroises se devaient de réagir par rapport au week-end dernier.

Les Laféroises se devaient de réagir par rapport au week-end dernier.

 

C'est un gros match qu'ont livré les Axonaises sur leur parquet du complexe sportif. La Féroise Ariska China absente et la libero habituelle absente pour Terville, les deux équipes se trouvaient à égalité sur le plan des forces.

 

Toujours est-il que les locales avaient, si on peut dire, un gros avantage, après avoir reçu une claque la semaine dernière au Havre. Elles se devaient de réagir face aux Ebroïciennes.
Avec cette victoire, on peut commencer à évoquer le maintien, d'autant plus que le groupe de Gaëtan Cyrulik se déplace à Metz chez le dernier le week-end prochain.
- Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « C'est donc un sursaut d'orgueil, mais c'est aussi un gros gros match livré par une équipe solidaire. Rien à redire sur l'état d'esprit, les consignes ont été respectées, on a fait l'échauffement qu'il fallait et c'est bien en service/réception que l'on a pris le dessus, comme je l'imaginais. On est devant tout au long du premier set, le deuxième est plus serré et on profite d'un moment de flottement adverse à la fin du set pour conclure 25-21. Elles essayent un nouveau système de jeu dans le troisième set, qui se montre peu efficace. Du coup on se relâche, puis on se reprend pour la conclusion de cette rencontre ».

 

LA FERE 3-0 EVREUX (25/11 en 19', 25/16 en 25', 25/16 en 26')
Arbitrage de MM. Spychaj et Vanherpe
Le groupe de La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, Lamazou, Lendormy, Kahtal, Daudruy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.

 

La Fère prend l'eau au Havre

Publié le mardi 26 novembre 2013

Elite féminine
Les Laonnoises ont flirté avec la victoire face à Levallois, un favori de la poule de classement. L'intensité dans le match n'a presque jamais baissé. Les protégées d'Eric Samyn ont été les premières à se mettre en évidence, en remportant la première manche à la force du poignet (26-24). La réponse des Franciliennes a été cinglante, ne laissant aucun répit aux partenaires de Marie-Thérèse Ombassa, pour s'imposer aisément (16-25). Mais c'était sans compter sur des Préfectorales bien déterminées qui ont refait douté les visiteuses dans le troisième set (25-20). Mais Levallois a su mieux gérer la fin de match pour égaliser et remporter la rencontre au tie-break (14-16).
- Eric Samyn (entraîneur de Laon) : « On savait qu'on aurait à faire à une équipe athlétique. Il fallait être présent au service pour les faire douter, et on y est presque arrivé. Le match a été plaisant, surtout en intensité, et il s'est joué sur des détails. »

LAON - LEVALLOIS : 2-3 (26-24 ; 16-25 ; 25-20 ; 16-25 ; 14-16). Durée : 1h13.
- Laon : Ombassa, Staube, Van Dick, Picart, Bednarek, Johnk, Henry, Iaquaniello. Entraîneur : Eric Samyn.
Nationale 2 féminine
Troisième défaite consécutive pour les Laféroises en championnat, mais c'est la première sans marquer de points au classement. Battues sèchement 3-0 par Le Havre, elles conservent leur troisième place au classement provisoire, mais les deux coleaders, Le Havre et Terville, s'éloignent.
- Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « On a fait un non-match. Manque d'envie et de combativité. Mentalement, les filles n'étaient pas dans le match. Parmi les raisons, les absences au dernier moment de Ariska China et de Maureen Daudruy qui ont un peu perturbé le groupe. On a essayé plein de choses, mais on n'a pas trouvé de solutions. On a péché dans tous les domaines. On a sombré collectivement. On va retravailler, mais il faut être plus nombreux à l'entraînement. Le point positif, aujourd'hui, est que les jeunes, Cyndy Lendormy et Yasmine Kathal, ont eu du temps de jeu. »

LE HAVRE - LA FERE : 3-0 (25-9, 25-12, 25-16)
- La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik,Arsova, Lamazou, Lendormy, Kahtal.

 

 

Trois - zéro, le tarif habituel

Publié le mardi 19 novembre 2013

La Fère n'a pu résister aux déferlantes de Sens qui joue aujourd'hui en Élite.

La Fère n'a pu résister aux déferlantes de Sens qui joue aujourd'hui en Élite.

 
 

Montée en Elite, le groupe sénonais s'est considérablement renforcé depuis, avec quatre contrats pro, et l'écart entre les deux équipes s'est révélé criard ce samedi soir en match de Coupe de France.

 

Venue au complet l'équipe de Vincent Roche, entraîneur de Sens, avait à cœur de gagner ce match après quatre revers consécutifs dans son championnat. Une heure exactement, trois sets de 20 minutes, et La Fère était éliminée et pourra se recentrer sur son championnat avec deux gros matchs à venir, contre Le Havre et Terville les coleaders actuels. Ce samedi soir trois sets rapides ont suffi aux Sénonaises. Mal parties, 1-7, dès le début du premier set les Laféroises vont se reprendre, faire illusion 9-11 avant de céder 16-25, en donnant au passage quelques points gratuits aux services. La chance de surprendre les visiteuses manifestement était passée. Des visiteuses qui restent concentrées comme le demande leur coach Vincent Roche et le deuxième set n'est qu'une formalité pour elles. Leurs services font très mal, et lorsque ça revient leurs attaques sont imparables. Un set perdu 10-25 que les filles de Gaëtan Cyrulik vont vite oublier en prenant les devants, 8-7, dans le troisième set. À 12-13 les Bourguignonnes se lâchent, enchaînent les frappes, passes courtes, aux ailes, et utilisent leur taille aux contres. Le score passe rapidement à 12-21 malgré les consignes données par le coach axonais. Mais çà va trop vite pour réfléchir et faire les bons choix, et Sens emporte le set 15-25 et le match.
 

LA FERE (N2) - SENS (Élite) : 0-3 (16-25, 10-25, 15-25)
Arbitrage de MM. Masset et Vanherpe.
- La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, China, Lamazou, Lendormy, Kahtal, Daudruy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.
- Sens : Charifi, Redovani, Hruska, Vaki Valeria, Tauraa, Duranton, Seguin, Gates, Barborkova, Ngo Yomkil Boum. Entraîneur Vincent Roche.

Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : «C'est un match pour rien, les consignes n'ont pas été appliquées. De plus les réceptions n'ont pas été bonnes, même si les services adverses y sont pour quelque chose, et derrière la passe a été plutôt hasardeuse. Il va falloir se reprendre car on a deux matchs difficiles qui nous attendent en championnat, contre Le Havre et Terville. »

Vincent Roche (entraîneur de Sens) : « On a vu ce qui fait la différence entre la N2 et l'Élite : la vitesse d'exécution. Tout va plus vite, je l'ai constaté depuis notre passage en Élite cette saison. Ce soir les filles ont fait ce qu'elles avaient à faire, elles ont imposé leur jeu. On a beaucoup dominé au service et notre victoire est logique par rapport à la saison passée. Bonne chance aux Laféroises qui ont un numéro 10 (Eléna Arsova) à fort potentiel. »

 

La Fère écrase les Ebroïciennes

Publié le mardi 12 novembre 2013

Les Laféroises à l'écoute du coach.

Les Laféroises à l'écoute du coach.

 
 

Le technicien laférois Gaëtan Cyrulik voulait absolument engranger des points avant une fin d'année bien compliquée.

 

En un peu plus d'une heure ce dimanche après midi, c'était fait. Un 3-0 sec contre Evreux le 4e au classement qui n'a rien vu venir. Dès le premier set, les Laféroises se montraient intraitables. Leurs contres décourageaient l'adversaire, et c'est déjà un 19-4 qui s'affichait au tableau. Face à un jeu plus que correct du côté de La Fère, l'équipe d'Evreux multipliait les erreurs. Beaucoup d'erreurs, il va certainement y avoir du travail à l'entraînement cette semaine à Evreux. Après ce premier set perdu 25-11 les Ebroïciennes ont bien essayé de justifier leur 4e place au classement de la poule, en faisant jeu égal dans chaque première partie des sets suivants, mais leurs erreurs ne permettaient pas de tenir plus longtemps. 10-10 dans le deuxième set pour un 25-16 final, et 7-7 dans le troisième et dernier set avant de devoir concéder un 25-15.

- Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « Ca n'a pas été un beau match, l'adversaire était trop faible aujourd'hui pour cela. On les a bien bloqués dès le départ et en fin de chaque set j'ai pu faire tourner l'effectif. C'est le point positif d'aujourd'hui, en plus des trois points de la victoire, d'avoir pu présenter 9 noms sur la feuille de match. Avec Ariska China blessée et absente aujourd'hui (mais présente pour encourager ses camarades) Ca me fait 10 noms pour la suite de la saison, ce qui me rassure un peu.»
 

LA FERE 3-0 EVREUX
(25/11 en 19', 25/16 en 25', 25/16 en 26')

Arbitrage de MM. Abaziou et Da Silva
- La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, Lamazou, Lendormy, Kahtal, Daudruy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.
- Evreux : Wanabo, Henrard, Toutouz, Allaire, Camara, Nehoune, Peyre, Bocquet, Le Her.

 

Défaite prévisible de La Fère

Publié le mardi 05 novembre 2013

Défaite à domicile pour le groupe de Gaëtan Cyrulik.

Défaite à domicile pour le groupe de Gaëtan Cyrulik.

Les visiteuses étaient au complet, c'est-à-dire renforcées selon leur coach, avec deux joueuses évoluant régulièrement en Elite féminine.

Ce groupe avait battu récemment Vincennes, qui a dominé la semaine suivante La Fère. Plus anecdotique, les Nancéiennes étaient, après quatre matches, exactement dans la même situation que La Fère la saison dernière, neuvième et premier relégable. Mais surtout, le manque de présence aux entraînements laissait craindre l'inévitable, c'est-à-dire la défaite par manque de travail.
Dès le premier set, Nancy faisait barrage aux attaques de La Fère avec un contre efficace. Ajoutez à cela de bons services et des frappes dans les trois mètres et le set était vite plié (18-25). Malgré une mauvaise entame (0-4), les coéquipières d'Anne-Sophie Moreau revenaient rapidement (8-5, puis 16-12), avant de gagner ce deuxième set 25 à 20.
La hiérarchie du classement semblait rétablie dans le set suivant. Les Axonaises étaient devant (16-14), mais chaque point devait se mériter. C'est alors qu'une série de sept points plaçait les visiteuses devant (16-21) pour finir ce set (18-25), contentes déjà de repartir avec deux sets et un point au classement.
Rien à redire au quatrième set, gagné facilement (25-14) par le groupe de Gaëtan Cyrulik, si ce n'est la sortie en milieu de set d'Ariska China, une entorse au pouce apparemment.
Les deux équipes étaient encore à égalité dans le tie-break, (9-9), mais avec quelques cadeaux des Lorraines, c'est-à-dire quatre services ratés. Cela ne pouvait pas durer et La Fère subissait au tie-break (11-15), sa première défaite à la maison depuis début février 2013 et la venue du leader Sens Olympique.

 

LA FERE 2-3 VAND.-NANCY
(18-25 en 26', 25-20 en 25', 18-25 en 28', 25-14 en 25', 11-15 en 17')
Arbitrage de MM. Queva et Mélaïa
- Le groupe de La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, China, Arsova, Lamazou, Lendormy, Kahtal. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.

 

 

La Fère garde les pieds sur terre

PUBLIÉ LE 02/11/2013 Par J.D.  

 

 

Sous l'impulsion de la passeuse Anne-Sophie Moreau, les Laféroises ont réalisé un bon début de saison en N2.

 

 

Les Laféroises sont bien parties dans la poule C de Nationale 2. Elles avaient réalisé un sans-faute au cours des quatre premières rencontres. Et puis, le premier accroc est survenu dimanche dernier à Vincennes (Val-de-Marne) où elles ont subi leur première défaite, au tie-break. Elles avaient pourtant le match en main puisqu'elles menaient 1-0 puis 2-1.

Leader, La Fère reste pourtant prudent. « Nous n'avons pas d'ambition particulière cette saison, si ce n'est nous maintenir dans le haut du tableau. On verra au fur et à mesure, résume la passeuse et capitaine Anne-Sophie Moreau. Nous ne voulons pas forcément aller voir au-dessus car ça entraînerait des contraintes supplémentaires au niveau des finances et des jeunes à encadrer, nous ne pourrions pas faire face. »

Demain après-midi, les filles de Gaétan Cyrulik recevront Vandoeuvre-Nancy. Une formation largement à la portée des Axonaises puisque les Lorraines sont avant-dernières.

 

 

Fin de série victorieuse pour La Fère

Publié le mardi 29 octobre 2013

Vincennes est bien la bête noire de La Fère. Après deux défaites en 2012-2013, les coéquipières d'Anne-Sophie Moreau n'ont pas su inverser cette tendance en s'inclinant dimanche en déplacement.

C'est une série de huit victoires consécutives qui s'achève avec cette défaite. Et étrangement, c'est après une prestation quasi nulle de son équipe, dixit Gaëtan Cyrulik (En photo) l'entraîneur laférois toujours très perfectionniste, que cette équipe prend seule la tête de la poule C, après la défaite de Terville à Lille.
Malade, Ariska China n'était pas du court voyage en région parisienne et cette absence s'est faite cruellement sentir.

- Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « On n'a pas été bon en réception de tout le match. C'est d'ailleurs tout le secteur arrière qui a failli. On a fait une seule bonne relance de tout le match, c'est dire la défaillance dans ce secteur. C'est sûr que l'absence d'Ariska China y est pour beaucoup, mais on devrait être capable de faire mieux, même sans elle. Je le sentais aux entraînements cette semaine, les filles n'étaient pas au mieux physiquement. Ce ne sera pas un match à oublier, au contraire, mais il va falloir s'en souvenir comme exemple à ne pas faire : rater l'échauffement, ne pas respecter les consignes, etc. On perd finalement ce match au tie-break alors qu'on mène d'abord 12-6, puis 14-11. Mais on est incapable de faire tomber le ballon ! ».

VINCENNES 3-2 LA FERE
(15-25, 25-14, 21-25, 25-21, 16-14)
Arbitrage de MM. Pennel et Toussaidene
- Le groupe de La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, Lendormy, Kahtal. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.

 

 

Encore un tour pour La Fère (Coupe de France)

Publié le 22/10/2013 à 13H00

La formation de Nationale 2 de La Fère s'est qualifiée samedi soir à Rixheim (Haut-Rhin) pour le troisième tour de la coupe de France amateur.

RIXHEIM - LA FERE - 1-3 (17-25, 26-24, 15-25, 14-25). 
Arbitrage de MM. Apter et Suma.
- La Fère : AS Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Lamazou, Arsova, Kathal. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.
Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « Cinquième victoire en cinq rencontres officielles (deux en coupe et trois en championnat). Mais cette victoire contre Rixheim, troisième actuellement de son groupe de Nationale 2 avec trois victoires, ne restera pas dans les mémoires. Sauf éventuellement par son aspect négatif. Mauvais accueil, mauvaise organisation, et une équipe locale qui ne joue pas le jeu. Rixheim ne voulant pas se qualifier, n'a pas présenté son équipe type. Et comme de notre côté, j'ai profité de ce match pour faire des essais, les deux premiers sets ont été une parodie de volley. On a mis les moyens ensuite pour en finir au plus vite. Bref deux fois 6 heures de route pour un non-match et un mauvais accueil. Au retour, les filles étaient plutôt énervées par ce manque de fair-play.»

 

 

La Fère domine son sujet

Publié le mardi 15 octobre 2013

Gaëtan Cyrulik et les Laféroises ont réalisé un match solide.

Gaëtan Cyrulik et les Laféroises ont réalisé un match solide.

Réfugiées dans la petite salle du complexe sportif pour cause de coupe de France minime, les Laféroises n'ont pas tardé à trouver leurs marques.

Un premier set presque exclusivement à l'avantage des locales, avec un 4-0 pour démarrer, puis 8-2, 16-8 et 23-13 avant de se faire légèrement reprendre 23-19.
Si deux frappes d'Aubéline Potel-Cyrulik et d'Eléna Arsova vont conclure ce premier set, le retour sur le parquet a donné confiance si ce n'est la rage à l'équipe visiteuse qui prend l'avantage au deuxième set.
Les points s'enchaînent (5-8 puis 12-16) avant de se faire rejoindre par La Fère (17-17) puis déposer 25-20.
Même score dans le troisième set : 5-8 puis 12-16. Mais le six laférois ne peux revenir cette fois et s'incline 19-25.
Un recadrage salvateur
Le quatrième set est à peine démarré qu'Hagondange mène déjà 0-5. Un temps mort immédiatement demandé va permettre à Gaëtan Cyrulik de recadrer son équipe qui revient à 6-6. Mais Hagondange, plein de ressources, va de nouveau faire la course en tête et prendre un avantage de 5 points (13-18).
À 22-22, ce sera alors un chassé-croisé entre les deux équipes qui prennent tour à tour l'avantage, s'assurent des balles de set, immédiatement annulées par un service raté.
Ariska China ne ressentira pas la peur de vaincre. Meilleure joueuse sur le parquet d'après le coach adverse, elle a libéré les Laféroises par une frappe le long de la ligne. Imparable !

 

LA FERE 3-1 HAGONDANGE
(25-19 en 24', 25-20 en 26', 19-25 en 25', 30-28 en 32')
- Brice Hinsinger (entraîneur d'Hagondange) : « Après un mauvais départ, on a réussi à inverser le cours du jeu et ça pouvait passer. Pour maintenir notre objectif, il nous reste à faire aussi bien que l'an dernier, un top 5 ferait notre bonheur ».
- Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « On a fait un bon match. En face, c'était costaud. Dans les deux premiers sets, ils n'ont pas réussi à s'adapter à notre jeu. Puis on a fait des cadeaux dans le troisième ou on a été incapables de finir les points. C'est trois points de pris contre un adversaire du haut de tableau ».
- Complexe sportif de la Fère. Arbitrage de MM. El Asbahani et Deresmes . Points marqués : 191 (99+92). Durée : 1h47.
- LA FERE - Le six de départ : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, China. Puis Lendormy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.
- HAGONDANGE - Le six de départ : Liska Tosi (capitaine), Quarino, Gigoj, Walker, Schmitt, Metyka, Meniers. Libero : Lejeune. Entraîneur : Brice Hinsinger .

 

 

La Fère passe la troisième

Publié le mardi 15 octobre 2013

1379522-10201683337237944-853154817-n.jpg

 

 

Les ballons vont « volley »

Publié le lundi 14 octobre 2013

Les minimes filles disputent dimanche la Coupe de France.

Les minimes filles disputent dimanche la Coupe de France.

 

 

 

Demain, au gymnase principal, les ballons de volley vont fuser comme des boulets de canon, ou presque. La cité de l'Artilleur déroule le tapis rouge pour la Coupe de France minimes filles, à partir de 12 heures.
Outre les Laféroises d'Eugenia Machuelle, suivie exceptionnellement par Khatal Beya, la responsable des benjamines (coach retenue avec la Nationale 2 le même jour au petit gymnase), la compétition regroupera les équipes de Soissons, Marcq-en-Bareuil et Lys-lez-Laonnois. Face à ces deux derniers clubs formateurs, notamment, le rendez-vous ne sera pas facile à négocier. « Je sais que les matches seront difficiles, mais le but c'est que les filles prennent du plaisir, qu'elles découvrent le jeu à 6X6 (sachant que dans le championnat picard on joue à 4x4) et de passer un bon après-midi entre copines. Le plus dur, ça sera de ne pas pouvoir les coacher », souligne Eugenia Machuelle.
L'équipe de La Fère - mélange d'anciennes et de nouvelles - sera composée de 4 minimes pures (Jeanne Forzy, Léa Rossa, Alexia Target et Mélanie Thuin) et 6 benjamines Camille Tenaillon, Ambrine Khatal, Cassandre Houdelet, Maëva Goncalves, Aline Declercq et Betty Beaudelot.

 

 

 
 

La Fère continue sur sa lancée

Publié le mardi 08 octobre 2013

Il manque encore quelques entraînements pour qu'Anne-Sophie Moreau trouve parfaitement ma nouvelle recrue, Eléna Arsova. (photo G.H.).

Il manque encore quelques entraînements pour qu'Anne-Sophie Moreau trouve parfaitement ma nouvelle recrue, Eléna Arsova. (photo G.H.).

 

Face à une équipe lilloise en pleine restructuration et qui vise le milieu de tableau, les Laféroises ont fait une très bonne opération dimanche après-midi, en revenant avec les trois points de la victoire.

 

Malgré une Ariska China malade, mais qui a néanmoins tenu sa place, le groupe entraîné par Gaëtan Cyrulik a fait un match collectivement impeccable.

Petites frayeurs

Un premier set avec de bons services, face à une équipe nordiste en rodage, a permis à La Fère de rapidement prendre les commandes de la rencontre en s'octroyant le premier acte (13-25). Bis repetita dans le deuxième acte. L'équipe axonaise fait rapidement course en tête. Mais à 16-9, les Lilloises reviennent et prennent l'initiative. Dès lors, les Laféroises, si convaincantes en début de rencontre, peinent à finir les points. Il faut aller jusqu'à 26-24 pour que les Axonaises empochent ce set.
Après s'être fait quelques frayeurs, La Fère reprend le match en main dans la troisième manche sans toutefois parvenir à creuser la marque au tableau d'affichage. Le jeu est bon, mais la finition est toujours absente.
Au final, l'équipe picarde a néanmoins assuré l'essentiel. En remportant le troisième acte sur le même score que le deuxième (24-26), la victoire est en poche. Trois points qui permettent à La Fère d'être toujours invaincu et de continuer sa course en tête. A noter qu'après deux journées de championnat, le classement commence à se décanter. En effet, il n'y a déjà plus que trois équipes invaincues, dont La Fère, avec deux victoires.

Gaëtan Cyrulik (entraîneur de La Fère) : « Lille est une équipe homogène qui va jouer le milieu de tableau et qui n'a pas actuellement, et heureusement pour nous, de passeuse titulaire. Ce dimanche, on a fait un bon match. Il nous manque encore de la finition et quelques séances d'entraînement pour qu'Anne Sophie Moreau, notre passeuse, trouve mieux Eléna Arsova, notre recrue bulgare. Mais les deux ont du talent et cela va obligatoirement venir. »
 

Lille-Wattignies 0-3 LA FERE
(13-25 ; 24-26 ; 24-26 )

Salle Chatelet de Lille. Arbitrage de MM. Thomas et Chevalet. Points marqués : 168 (61+77). Durée : 1h21.
- LA FERE - Le six de départ : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, China. Puis : Lamazou, Lendormy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.

 

 

La Fère continue sur sa lancée

Publié le mardi 08 octobre 2013

1380817-10201639510382300-1981924928-n.jpg
 

 

La Fère affiche ses ambitions

Publié le mardi 01 octobre 2013

Premier match et première victoire pour les Laféroises.

Premier match et première victoire pour les Laféroises.

 

Pourtant supérieure dans les deux premiers sets, l'équipe laféroise a été à deux doigts de laisser des points au Plessis-Robinson, samedi soir, dans son complexe sportif.

 

Il faut dire que si les Parisiennes ont été battues à deux reprises par La Fère la saison dernière, cette saison, elles se sont renforcées et visent le haut de tableau.
Si les deux premiers actes étaient largement dominés par les équipières d'Anne-Sophie Moreau (25-17, puis 25-16), la suite donnait ensuite du crédit aux ambitions des visiteuses. Il suffisait d'un léger relâchement des Laféroises pour que les Franciliennes prennent confiance en elles et haussent d'un cran leur niveau de jeu. Les six points consécutifs pris en début du troisième set (3-1, puis 3-7) ne seront jamais complètement comblés (22-25).
Le set sans d'Agathe Potel
Malheureusement, il ne fallait pas laisser espérer ces visiteuses au jeu complet et à la défense irréprochable. Des Parisiennes qui donnèrent ensuite la leçon aux Axonaises. Dans le quatrième, le score passait même de 3-8 à 4-10 lorsque Léa Lamazou remplaçait une Agathe Potel en manque de confiance. Un écart qui allait rapidement se creuser (9-16). A 15-21, l'acte semblait mal embarqué.
Mais La Fère était loin d'avoir dit son dernier mot. Et Jenny Tatar-Machuelle ne manquait pas de le rappeler avec ses services placés qui gênaient l'attaque adverse. Sept points consécutifs qui permettaient de replacer La Fère dans le match (22-21). Petite frayeur néanmoins quand Plessis-Robinson eut une balle de set, non convertie (23-24). Ariska China, meilleure joueuse de la rencontre, était à la conclusion des trois points suivants (26-24).
Si Gaëtan Cyrulik, le coach laférois sait « qu'il y a encore beaucoup de boulot pour être au top », cette victoire (3-1) et les trois points pris seront importants lors du décompte final.

 

LA FERE 3-1 PLESSIS-ROBINSON
(25-17 ; 25-16 ; 22-25 ; 26-24)
Complexe sportif. Arbitrage de MM. Abaziou et Dagnicourt. Points marqués : 180 (98 + 82).
- La Fère : Moreau (capitaine), Potel, Tatar-Machuelle, Potel-Cyrulik, Arsova, Lamazou, China, Lendormy. Entraîneur : Gaëtan Cyrulik.
- Le Plessis-Robinson : Colon (capitaine), Grigorova, Chevalin, Godaluer, Taboucoy, Rieupeyrout, Duc, Koch. Entraîneur : Bernard Sayol.

 

Lien vers les articles de la saison 2012-2013

Lien vers les articles de la saison 2011-2012

Lien vers les articles de la saison 2010-2011

Lien vers les articles de la saison 2009-2010